Notre France, talents des territoires

Objectif du concours

Le Concours permet à tous ceux qui le souhaitent de partager leurs initiatives citoyennes, leurs idées,
leurs ambitions afin d’oeuvrer à la valorisation de nos territoires.
A travers des actions concrètes et des propositions réalisables, les candidats feront part de leurs projets
pour mieux vivre ensemble dans un pays où l’égalité des chances ne doit pas se limiter à de simples
mots, dans un pays où la fraternité rime généralement avec solidarité, dans un pays où la liberté
soulève les passions.

Ainsi, tous acteurs de la cité, nous créerons ou recréerons du lien entre toutes les générations, nous
participerons à un projet commun où chacun trouvera sa place, nous débattrons et échangerons
ensemble pour contribuer à des doléances modernes et tout cela, dans le respect des principes et des
valeurs de la République.

Quels sont les thèmes du concours ?

Le concours valorise les initiatives et actions menées en faveur de 4 catégories de projets :

  • Écologie et développement durable : améliorer l’environnement et le cadre de vie, en tenant compte notamment de la transition énergie-climat, de la consommation responsable, du commerce équitable, du recyclage, etc.
  • Arts et culture : permettre aux créateurs et aux artistes, à travers leurs oeuvres d’art, de nous proposer un portrait de notre société et de sa réalité et de vivre de leur art ;

  • Développement économique territorial : promouvoir ou développer des activités économiques ou associatives visant à créer de la prospérité (emplois, revenus…) pour les habitants d’un territoire donné.

  • Sport et santé : encourager l’activité physique et sportive, promouvoir la fraternité et le
    dépassement de soi, ou la préservation de la santé par le sport

Le Concours s’adresse à tous ceux et celles qui partages et respectent les valeurs et les principes de la république, à toutes les générations issus de tout le territoire national.

Quels critères sont retenus pour la sélection des projets ?

Les candidats au concours sont notés selon les critères suivants :

  • Pertinence du projet au regard des besoins et des enjeux sociétaux ;
  •  Public concerné ;
  •  Ressources de la structure pour mener à bien le projet ;
  •  Coût du projet ;
  •  Recherche de cofinancements s’il y a lieu ;
  •  Partenariats locaux mis en place si pertinents ;
  • Caractère innovant du projet ;
  •  Réplication à grande échelle du projet ;
  •  Dimension participative du projet, et plus particulièrement pour le public jeune.

Qui peut candidater ?

Les candidats devront concourir dans l’une des trois catégories suivantes :

– Primaire et collège : accompagnés par leurs parents et leurs professeurs, l’Association encourage les enfants dès leur plus jeune âge dans la prise d’initiatives et dans la conduite de
projets, avec la pédagogie idoine ;

– Lycée (de la seconde à la terminale) : accompagnés par leur lycée et leurs professeurs : nous encourageons ces adolescents bientôt adultes à s’investir concrètement dans la vie de la cité,
en commençant par leur environnement immédiat, le lycée. Ainsi, ils se confrontent aux réalités de la vie, par le biais d’initiatives qui auront un impact sur leur vie quotidienne ;

– 18 ans et plus : l’Association encourage tous les jeunes diplômés, les actifs ou les retraités à concourir.

Le concours est gratuit, ouvert à toute personne physique ou morale résidant en France à l’exception de toutes personnes de toutes personnes ayant participé à l’élaboration du concours ou invitées à être membres du jury.

Il n’est autorisé qu’une seule participation par personne, ou groupe de personnes, ou établissement scolaire (même adresse électronique – pendant toute la période du concours).

Le seul fait de participer à ce concours implique l’acceptation, sans réserve, du présent Règlement.

Comment se déroule le concours ?

Réouverture le 1er juillet 2022 jusqu’au 31 décembre 2022
Phase 1. La sélection des projets par les territoires.

Sélection de 216 projets, soit 12 projets (4 catégories et 3 tranches d’âge) par dans les 18 régions françaises

Annonce des 216 finalistes sur le site de l’association et de ses partenaires

Phase 2. Vote du public pour sélectionner les 24 meilleurs projets (soit 2 meilleurs projets par catégories d’âge et par thèmes)
  • Le vote du public aura lieu du 01 février au 28 février
  • Du 1er au 6 février (minuit) vote pour les 6 meilleurs projets catégorie « écologie et développement durable »
  • Du 7 au 13 février(minuit), vote pour les 6 meilleurs projets catégorie « sport et santé »
  •  Du 14 au 20 février (minuit), vote pour les 6 meilleurs projets catégorie « art et culture)
  •  Du 21 au 27 février (minuit), vote pour les 6 meilleurs projets « développement économique territorial)
Phase 3. Désignation des lauréats

Entre le 1 mars et 19 mars 20223, le jury va sélectionner les 12 lauréats de la Saison 1.

 

Quels sont les prix pour les vainqueurs ?

Les prix remis aux lauréats vous seront communiqués sur le site d’Expressions de France : récompense financière, accompagnement individuel et collectif par des experts, forte visibilité grâce aux sponsors, etc…

Information

Vous pouvez candidater jusqu'au 31 décembre 2022. Pour cela, il faut remplir le formulaire de candidature en ligne.

Organisateur

Expressions de France

Marianne d’Or de la citoyenneté 2016

reconnu d’intérêt général

Galerie:

Expressions de France

Les origines du concours:

Créée en janvier 2015, l’association Expressions de France donne la parole à ceux qui souhaitent s’impliquer dans le débat public en faisant des propositions pour améliorer la vie des habitants dans la cité. Ces derniers s’expriment librement, dans le respect des règles de bienséance sur des sujets qui leurs tiennent à cœur, en apportant leurs idées, expériences, critiques, propositions…

Pour réaliser son objet, Expressions de France intervient sur le terrain et propose de nombreuses opérations permettant de matérialiser ses ambitions.Notamment par des interventions :

  • auprès des collectivités territoriales et d’associations de quartier : sensibilisation au fait religieux, rappels sur la laïcité, rappel du cadre légal…
  • dans les collèges et les lycées, avec l’accord de l’Éducation Nationale et le sponsoring des collectivités (ex : Ile-de-France, Essonne, Jura…), dans le cadre du parcours civique et citoyen.
  • en province, comme dans le Jura ou dans les territoires d’Outre-mer, comme à Wallis et Futuna ou en Nouvelle Calédonie.

Mais aussi par l’organisation :

  • de hackathons et de conférences en collaboration avec des grandes écoles (IESEG, Institut Mines Telecoms…)

de réceptions au Palais du Luxembourg : dîners-débats, colloques, remise de prix, etc…

Les contributions sont synthétisées dans un magazine associatif annuel, le Mag’book. Expressions de France compte une grande diversité socio-professionnelle, culturelle, confessionnelle ou encore générationnelle parmi ses adhérents, nous retrouvons des enseignants-chercheurs, avocats, ingénieurs, responsables associatifs, étudiants, retraités, jeunes, seniors, etc. Lors de nos rencontres, tous parviennent à échanger harmonieusement et de manière constructive.
Le concours est la suite logique des demandes de certains contributeurs, qui se sont longuement exprimés et qui souhaitent dorénavant agir et prendre des initiatives porteuses de sens pour le pays.L’association les accompagne en leur apportant : savoir-faire, accès aux financements, mise en réseau, conseils d’entrepreneurs, services d’incubation.
Go top